Le ventre, notre deuxième cerveau

2015

Ciné-débat à Baupréau le 14/04. « Le ventre notre deuxième cerveau ». Bernard Lardeux.
Estimation : 155p.
Ciné-débat à Noirmoutier le 21/05. « Le ventre notre deuxième cerveau ». Bernard Lardeux.
Estimation : 330p.
Ciné-débat à Acigné le 01/10. « Le ventre notre deuxième cerveau ». Bernard Lardeux, Stanislas Bruley des Varannes
Estimation : 116p.
Ciné-débat à Laval le 08/10. « Le ventre notre deuxième cerveau ». Bernard Lardeux, Michel Neunlist, Tiphaine Vanhaecke. 2 ciné-débats pour les scolaires (lycée) et 1 en soirée au Lactopole.
Estimation : 70 élèves et 156 personnes en soirée.
Ciné-débat au Sables d’Olonne le 15/12. « Le ventre notre deuxième cerveau ». Bernard Lardeux, à définir. Musée du Sable.

« Qui décide de mes humeurs ? Qui détermine mon comportement ? Ma conscience, ou bien les milliards de bactéries qui vivent en secret dans mon intestin ? Que savons-nous réellement de notre ventre, cet organe bourré de neurones, que les scientifiques commencent à peine à explorer et qui n’en fait qu’à sa tête ?
Il y a quelques années, les scientifiques ont découvert en nous l’existence d’un deuxième cerveau. Il y a 200 millions de neurones dans notre ventre ! Les chercheurs commencent à peine à décrypter la conversation secrète qui se tient en permanence entre ces deux cerveaux, et leurs découvertes ouvrent aujourd’hui d’immenses espoirs thérapeutiques. Certaines maladies du cerveau, comme la maladie de Parkinson, pourraient trouver leur origine dans notre ventre, et commencer par s’attaquer aux neurones de notre intestin. Plus étonnant encore, notre deuxième cerveau abrite une colonie spectaculaire de cent mille milliards de bactéries dont l’activité a un impact sur notre personnalité, nos choix, notre timidité ou au contraire notre témérité. Avec la découverte de cette nouvelle intelligence du ventre, les chercheurs commencent à admettre que notre cerveau n’est pas tout à fait le seul maitre à bord. » D’après Cécile Denjean réalisatrice du Film « Le ventre, notre deuxième cerveau »
Ce documentaire de 55 minutes, coproduit par ARTE France, Scientifilms et l’Inserm, écrit et réalisé par Cécile Denjean, nous offre un nouveau regard sur le rôle clé joué par le tube digestif dans de nombreuses pathologies chroniques (obésité, syndrome de l’intestin irritable, dépression, anxiété, maladies neuro-dégénératives - dont la maladie de Parkinson - et du vieillissement). Véritable voyage au coeur de notre ventre, il nous dévoile le microbiote intestinal, cet « organe » constitué par 10 fois plus de cellules que celles formant l’ensemble de notre organisme et hébergé par notre tube digestif, et nous fait découvrir son rôle clé sur la santé et les maladies chroniques, un rôle qui commence seulement à être appréhendé. Le film, dont le conseiller scientifique est le Dr Michel Neunlist, directeur de l'unité Inserm U913 à Nantes et qui a été réalisé avec la participation de plusieurs spécialistes nantais, souligne l’expertise scientifique et médicale développée au sein du CHU de Nantes et de la Région.
De ce fait, « Le ventre, notre deuxième cerveau » donne un coup de projecteur sur l’excellence nantaise et des Pays de la Loire développée dans le domaine - à l’interface des préoccupations de santé et économiques actuelles - et contribue à son rayonnement national et international. Il met en lumière une préoccupation sociétale majeure dans les Pays de la Loire : la santé, le bien-être et le bien vieillir, intégrant la prévention et l’amélioration de la prise en charge des maladies chroniques. Une préoccupation soutenue par le fort développement régional des secteurs économiques clés auquel elle se rattache (industrie agroalimentaire et végétale, biothérapies).

En savoir plus

^ Haut de page
Voir Modifier Créer ici
Facebook Twitter Google+ Linkedin Viadeo Delicious StumbleUpon Evernote Scoop it Netvibes