Le laboratoire MINT lauréat d'un Plan Cancer Inserm

14 septembre 2018

L'équipe du Dr. Eyer (Laboratoire MINT, Inserm U1066 CNRS/UnivAngers) est lauréate d'un financement du Plan Cancer Inserm sur 3 ans intitulé "Microrobots Targeting Glioblastoma ", et consistant à produire des Micro-Robots pour cibler le glioblastome via le peptide NFL. Ces travaux se feront en collaboration avec l'INSA Centre Val de Loire –  Bourges et Tours.

Le glioblastome multiforme (GBM) est le cancer le plus fréquent et le plus agressif du système nerveux (environ 5 cas/an pour 100.000 habitants, www.e-cancer). La chimiothérapie de première intention comprend un agent alkylant, le Témozolomide en association avec la radiothérapie (protocole de Stupp), mais la survie moyenne reste limitée à 15 mois. Les traitements anticancéreux classiques montrent une faible efficacité pour le GBM en raison de leur faible spécificité et de leur effet toxique sur les cellules saines.

L'équipe du Dr. Eyer (Laboratoire MINT, Inserm U1066) a identifié un peptide (peptide NFL), qui entre spécifiquement dans toutes les cellules de GBM testées (rat, souris, chien et humain), cible l'entrée de nanocaspules lipidiques dans les cellules de GBM et inhibe la division cellulaire in vitro et vivo chez le rat porteur d’une tumeur de GBM implantée dans le cerveau (Bocquet et al. 2009, Berges et al. 2012, Balzeau et al. 2013). L’équipe du Pr. Ferreira (Laboratoire PRISME, INSA-CVL, Bourges) a développé des MicroRobots superparamagnétiques guidés en temps réel par des systèmes triaxiaux de bobines de Helmholtz (OptoMag). Ces MicroRobots sont actionnés magnétiquement et dirigés par un champ magnétique rotatif à faible gradient magnétique (voir Figure 2). L’équipe du Pr. Gautier (Laboratoire GREMAN, INSA-CVL, Blois) synthétise depuis une quinzaine d’années du silicium poreux pour différentes applications (microélectronique, capteurs, piles à combustibles…). Récemment, cette équipe a mis au point un procédé de réalisation de micro particules de silicium poreux de différentes dimensions capables d’accueillir en leur sein des nanoparticules magnétiques et des substances actives (protéines, etc…) (voir figure 3).

Nous allons mettre en synergie nos expertises respectives pour fonctionnaliser les MicroRobots avec le peptide NFL afin de développer des microrobots ciblant le glioblastome. Ces MicroRobots remplis d'un fluorochrome seront testés in vitro pour leur capacité à cibler les GBM par rapport aux cellules saines. Puis, ils seront injectés par voie intraveineuse chez des rats porteurs d'une tumeur de GBM afin d'évaluer leur capacité à traverser la barrière hémato-encéphalique, à cibler la tumeur et à réduire son développement lorsqu'ils sont remplis de produits cytotoxiques. L’équipe 1 apportera son expertise de biologie et biochimie concernant la recherche sur le GBM et les équipes 2 et 3 fourniront les sciences physiques, mathématiques et d’ingénierie au développement des MicroRobots magnétiques thérapeutiques guidés par des gradients magnétiques fournis par les bobines triaxiales de Helmholtz.

Cette nouvelle stratégie technologique et thérapeutique permettra une chirurgie le moins invasive possible, associée à une concentration optimisée et à la délivrance d'un principe thérapeutique directement à la tumeur, réduisant ainsi les effets toxiques sur les cellules saines.


Retour à la liste des actualités
^ Haut de page
Voir Modifier Créer ici
Facebook Twitter Google+ Linkedin Viadeo Delicious StumbleUpon Evernote Scoop it Netvibes