Brendan Le Daré, lauréat de deux prix (AMIFAC et SFT)

26 novembre 2021

Brendan Le Daré, doctorant à NuMeCan (U1241, Nutrition Métabolismes et Cancer, Rennes) a reçu les prestigieux Prix de l’Académie de Pharmacie (AMIFAC) et Prix de la Société Française de Toxicologie. Ces prix récompensent ses travaux de thèse portant sur le métabolisme et les mécanismes d'action des xénobiotiques hépatototoxiques, dirigés par Vincent Lagente et Thomas Gicquel, qui ont fait l’objet de 7 publications et 1 brevet.

Etude du métabolisme des médicaments par réseau moléculaire. Des xénobiotiques d’intérêt (médicaments, produits chimiques, polluants de l'environnement...) ont été étudiés dans un modèle de cellules hépatiques douées de capacité métabolique semblable à celle du foie humain (cellules HepaRG différenciées). Le milieu de culture de ces cellules a été analysé par chromatographie liquide haute résolution couplée à de la spectrométrie de masse en tandem (LC-HRMS/MS). Les données complexes de LC-HRMS/MS ont été traitées par plusieurs logiciels bio-informatiques permettant in fine de regrouper de manière visuelle les molécules structurellement proches entre elles. Ceci permet d'identifier les métabolites des médicaments analysés. Afin de confirmer les résultats obtenus in vitro, des analyses comparables ont été réalisées à partir d’échantillons biologiques de patients exposés à ces mêmes médicaments (sang et urines). Cette approche d’étude du métabolisme par réseau moléculaire permet ainsi l’identification rapide de nombreux métabolites avec une excellente corrélation in vitro/in vivo. Les variations de condition expérimentale in vitro permettent également de déterminer les voies de métabolisme par lesquelles les métabolites ont été produits, ouvrant de ce fait des perspectives dans l'étude des susceptibilités individuelles aux effets toxiques des médicaments. Cette étude renforce l'expertise du Réseau national PREVITOX (Inserm-Ansm) piloté par NuMeCan. PREVITOX rassemble plus de 35 laboratoires en France avec pour objectif  d'évaluer la toxicité des produits de santé dans des modèles alternatifs aux modèles animaux, in silico et in vitro (cultures cellulaires 2D, 3D, organoides).


Retour à la liste des actualités
^ Haut de page
Voir Modifier Créer ici
Facebook Twitter Google+ Linkedin Viadeo Delicious StumbleUpon Evernote Scoop it Netvibes